Bref, je me suis tiré de Free Mobile

Publié le par Facedeplook

  Facedeplook---Bref-je-me-suis-tire-de-Free-Mobile.JPG

Après presque 3 mois passés à naviguer dans les canaux de l'euphorie du lancement du petit dernier (de janvier à avril 2012), je raccroche les gants en attendant qu'il grandisse. Nul doute que ça se fera, mais plus à mes dépens. Je bascule sur B&You, offre parfaitement identique aujourd'hui, sans engagement non plus. L'avenir me dira si techniquement fiabilité et low cost peuvent faire bon ménage.  

 

Retour d'expérience rapide Free Mobile:

 

> Process de commande, arrivée de carte SIM, activation, portabilité: OK, aucun problème. Tout s'est fait dans le timing annoncé sans aucune mauvaise surprise sur les 2 lignes portées vers l'offre illimitée. A noter la rapidité de l'activation de la ligne, la qualité de la carte à puce qui se découpe facilement (contrairement à B&You où la découpe est plus merdique, de plus j'ai commandé 2 cartes en simultané impossible de savoir laquelle est associée à quoi, j'ai du appeler le SC pour recoller les morceaux).

 

> Facturation des appels SMS MMS fixe mobile illimités: RAS. Mes factures ont été du montant annoncé malgré les "abus" d'usages liés à débauche d'illimité de toutes sortes. Le suivi de conso est max à J+1, c'est confortable, bien qu'en illimités, s'il existe bien un truc donc on se tape c'est bien le suivi de conso, sauf si ça déborde ou qu'on veut pister un truc pas clair.

 

> Utilisation: Ca se dégrade de mon point de vue. Autant le début était satifsaifant, autant les problèmes se multiplient. le point moisi est clairement la data. Des problèmes jamais rencontrés auparavant chez un Orange ou SFR par exemple: publication de vidéos sur Youtube, un vrai calvaire même en 3G. 1 fois sur 2 voire 2 fois sur 3 ça ne passe pas. Le débit est très flucutant.

Les applications utilisant des notifications notifient quand bon leur semble, ce qui peut vite se transformer en motif de rupture si vous êtes au taquet d'une étroite relation sentimentale, sexuelle ou professionnelle (ou tout ça ensemble).

Sur les appels, d'une manière générale, quand ça fonctionne au départ, ça tient bien et de qualité même en bougeant. En revanche, au dela des grosses coupures connues, généralement en fin de journée il arrive fréquemment que je doive m'y reprendre à 3 ou 4 fois pour que l'appelle se déclenche.  Idem pour des envois de SMS, on pense que c'est parti et non. Ca cherche du réseau, ça bricole.

 

Donc, même si on peut tirer son chapeau à Free d'avoir fait exploser le gras qui poussait de manière éhontée autour du bide des gros opérateurs en place, il n'en reste pas moins que le manque de fiabilité actuel n'est pas d'époque et que je m'étais permis cette parenthèse uniquement car sécurisé par un téléphone pro in case of.

 

Donc next step B&You, à suivre...

 

 

Copies d'écran prise le 08/04/2012 entre 11h et 12h sur un axe autoroutier pourtant convenablement desservi coté opérateur  

FacedePlook Bref j'ai quitté free mobileFacedePlook - Bref j'ai quitté Free mobile -copie-1

 

Publié dans High Tech

Commenter cet article